En vrac dans ma tête…

J’ai envie de fumer…

Écouter du Benjamin Biolay est-il vraiment une bonne idée compte tenu de l’état d’esprit actuel et du confinement ? (La bonne réponse est non, de toute évidence!)

Le combo gagnant de la semaine dernière, à savoir confinement-menstrus-pleine lune-chat malade, a anéantie mes dernières doses de positivité et je ne suis plus qu’une enveloppe vide, blasée et totalement inapte à faire quoi que ce soit de productif…D’ailleurs, toute cette productivité, c’est pesant. Pourquoi on devrait utiliser notre temps de confinement pour produire des trucs? Est ce qu’on aurait pas juste le droit de se morfondre en chouinant, parce que parfois, c’est tout ce dont on a besoin!

Les couples m’emmerdent.

Les colocataires m’emmerdent.

Le connard qui tape sur sa casserole tous les soirs m’emmerde (ne peux-tu donc pas simplement applaudir, sombre con!)

J’ai pleuré devant Friends… 2 fois… juste aujourd’hui…

L’idée de l’introspection c’était pas mal au début. Seulement là, ça fait long et je pense qu’on a tous besoin de parler à un psy afin de faire le point sur nos névroses!

J’ai fait une playlist sur Spotify qui dure 4h39 et j’ai même plus envie de l’écouter…

J’ai tellement la flemme de tout que j’ai même pas envie de faire des paragraphes dans cet article.

Des fois, je crie, seule dans mon appartement. Et ça me fait du bien 🙂

J’ai arrêté de fumer pendant 6 jours. Puis j’ai racheté un paquet après l’échographie du chat. Et puis là j’ai arrêté hier…

Je me rassure en discutant avec d’autres personnes seules, qui en ont marre d’être seules et confinées.

Je crois qu’on traverse une phase.

On est finalement pas seul dans nos solitudes.

Je culpabilise de me plaindre parce que ça pourrait être pire.

Et puis finalement, je me dis que j’ai quand même le droit de me plaindre un peu.

Et je culpabilise…

Je voudrais être la Belle au bois dormant pour pouvoir dormir jusqu’à la fin de ce putain de confinement.

Des fois je me demande si on aura vraiment le droit de ressortir un jour, ou bien si on va nous condamner à vivre comme ça jusqu’à extinction complète de l’humanité.

L’Univers a plutôt intérêt de m’envoyer l’homme de ma vie après ce putain de confinement parce que franchement j’ai largement le temps de prendre conscience de mes peurs et de mes faiblesses et de travailler dessus. (On a fait le pardon la semaine dernière, j’ai hâte de connaitre la suite, peut être la peur de l’abandon? Ou la blessure de trahison? Oh, j’ai tellement hâte de réveiller une autre partie sombre de moi, et de déprimer dessus!)

Je danse, seule, le soir et ça me détend.

Quand un des chats miaule, je lui répond « quoi? » comme si c’était un humain qui m’avait parlé…

Et vous, ça va? 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s