Heureux les simples d’esprit!

Pourquoi est ce que c’est si compliqué pour certain-es de prendre la vie du bon coté? Pourquoi l’humain se complique la vie au lieu d’être reconnaissant pour ce qu’il a déjà et se satisfaire des petits bonheurs de tous les jours?

La plupart des gens attendent d’avoir une maison, un gros salaire, une belle voiture, d’être validés par la street par les autres pour être heureux. Et ils sont, finalement, toujours en quête du bonheur parce qu’ils ne savent tout simplement pas ce que ça signifie d’être heureux, ils ne savent pas ce qui les rend vraiment heureux et pensent que le bonheur vient de l’extérieur…

J’ai été comme ça aussi. C’est normal, c’est la société qui nous a formaté à flipper pour l’avenir et regretter le passé en espérant pouvoir acheter le bonheur. Seulement un jour, j’ai eu un déclic: C’est moi qui choisis! C’est moi qui décide de ce qui me rend heureuse ou pas, et pas les autres, ni la société ou les événements. Et en fait, c’est tellement plus simple!

Alors oui, bien sûr qu’il y a des jours où je me lève avec le seum, où j’ai envie de rien faire et où j’aimerais rester sous la couette et râler toute la journée. du coup, ces jours là (j’appelle ça les jours « blah »), je me demande ce que je préfère: le négatif ou le positif? Souvent, c’est quand même plus fun de choisir le positif. Alors je fais ce que je peux, avec ce que j’ai pour passer une bonne journée: mettre une chanson qui me boost, prendre le soleil, respirer l’odeur du jardin, regarder mes chats faire les cons, passer un coup de fil, aller boire un café avec une amie… Un con m’a agacé dans la journée? J’ai le choix de ma réaction: ruminer sur le con (alors que lui est déjà passé à autre chose!) ou bien accepter que c’est un con et que je n’y peux rien et continuer ma route? (Et puis ce con sera sûrement une inspiration pour un article!)

Le bonheur est dans les choses simples, dans les petits trucs de tous les jours qui nous font sourire. Le tout, c’est de savoir ce qu’on veut. Se rouler dans notre merde et s’embourber dedans en ressassant le passé et en s’angoissant pour le futur, ou vivre là, maintenant, avec ce qui est et être reconnaissant pour ce qu’on a? (Parce qu’en regardant bien, on a toujours de quoi être reconnaissant!)

Alors oui, je m’extasie devant un papillon, une fleur, je souris aux chiens dans la rue, je m’arrête toutes les 30 secondes quand je marche parce que cette rue est trop belle ou qu’il y a une coccinelle sur le mur. Oui, je peux être heureuse en écoutant le silence parce que c’est ce qui me fait du bien, à moi. Ce n’est pas une liste universelle et je ne dis pas que tout le monde devrait faire comme moi. Chacun doit trouver ses propres petites choses et les savourer. Et oui, ça peut sembler débile pour beaucoup. Mais finalement, le simple d’esprit n’est-il pas plus heureux que les autres?

7 commentaires sur “Heureux les simples d’esprit!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s