Be Zarre

Pardonne-moi ce jeu de mot pourri, c’est la canicule, mon cerveau a quelque peu fondu!

Est ce qu’on t’a déjà dit que tu étais bizarre? Moi oui. Et j’aime le prendre comme un compliment. Pourtant, ça m’empêche parfois d’assumer ma créativité. (Vis ma vie de paradoxe ambulant!)

Être bizarre, c’est parfois contraignant. Enfin, surtout aux yeux des autres.

Mais ne sommes-nous pas tous le bizarre de quelqu’un d’autre?

Encore une fois, on est bizarre si l’on se compare à la norme. Et en 2019, ne serait-il pas temps de défier les normes?

Mon coté balance me pousse parfois à assumer et parfois me renferme. Je suis tiraillée entre l’envie d’exposer au monde ma créativité et tout ce qui se passe dans ma tête et la peur du jugement.

J’aimerais dépasser ce stade et me foutre entièrement et à tout jamais du regard des autres. Mais j’ai encore du mal…

Et toi, comment tu es bizarre? Et comment tu l’assumes?

9 commentaires sur “Be Zarre

Répondre à lionsdor Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s