Cette meuf que tu sens pas…

On a tous de l’instinct. Certains choisissent de l’écouter, d’autre pas. Et j’ai souvent eu la preuve que mon instinct était plutôt bon, donc je choisis de m’y fier plus souvent. Et quand je ne sens pas quelqu’un, il arrive toujours un moment où la vie me montre que j’avais raison de m’en méfier.

Prenons un exemple concret qui est probablement arrivé à tout le monde, ou presque: le cas de l’ami(e) de son/sa partenaire qu’on ne sent pas. Attention, il n’est absolument pas question de jalousie ici.

Donc cette amie, appelons là Corinne, fait partie du cercle de Chéri, t’as pas le choix, tu la verras souvent. Il te la présente, vous n’avez pas grand chose à vous dire mais, comme tu es une personne polie et bien éduquée, tu souris et attends que ça passe. T’as pas trop eu le feeling mais bon, peut être qu’elle est timide ou impressionnée par cette grâce que tu dégages ou que sais-je encore.

Un soir, alors que tu sirotes un verre de Chardonnay en terrasse avec Chéri, voilà qu’il reçoit un message du style: « Ah bah voila maintenant que t’as une meuf on te voit plus! ». Chéri soupire profondément et te fait part du-dit message. Évidemment, ça vient de Corinne, qui se pointe 5 minutes après et te fait un grand sourire. Sacré Corinne! Et ton instinct, mélangé au doux spiritueux qui commence à te rendre légèrement pompette, te crie que cette fille se fout un peu de ta gueule quand même et que t’avais bien raison de pas la sentir, mais, malgré ton alcoolémie montante, tu te retiens de faire une réflexion désobligeante qui plombera l’apéro et tu commandes un autre verre.

Et tu as bien fait de te contenir car Corinne prend la tangente, tu peux donc te détendre du gland et apprécier ta fin de soirée, sans avoir à retenir toutes les insultes qui te sont passées par la tête à chaque fois qu’elle te regardait de travers (Gilles de la Tourette bonjour!). Corinne, elle, ne s’est pas gêné pour essayer de faire des private joke à ton mec, genre ils sont super complices… LOLILOL!

Quelques jours plus tard, Corinne téléphone à Chéri et rebelote, fait une réflexion quant au fait qu’il passe du temps avec toi. Ta première intention serait de lui arracher le téléphone des mains pour l’insulter la remettre à sa place. Sauf que, tu as déjà été confronté à ce genre de situation et tu sais que ce n’est pas la solution. Après réflexion, tu te dis que Corinne est probablement jalouse. Peut être que c’est le genre de fille qui aime être la seule dans un groupe de mecs, ou bien espérait-elle quelque chose de Chéri, (certainement les deux), Corinne, dans tout les cas, est surement triste et en colère.

Deux options s’offrent alors à toi : Te peux rentrer en guerre avec elle, Chéri et ses potes par extension, en lui mettant les points sur le I et les barres sur les T, de ce fait créer le chaos dans la sphère amicale de Chéri, donner à Corinne le bâton pour te faire battre et passer pour la mégère qui ne supporte personne, alors que tu voulais juste un minimum de respect. Ou alors, être plus intelligent(e), laisser pisser et attendre que le Karma fasse son job. Bon, ok, j’exagère. Quoi que…

En fait, l’idée c’est de sortir des vieux schémas de réaction qui n’ont jamais fonctionné. Dans ce cas précis, là où avant tout serait parti en couille parce que tu aurais eu peur, tu aurais râlé, critiqué, aurait prit la tête à Chéri, aurait refusé de voir Corinne et où tu te serais focalisée sur elle en pensant qu’elle est un problème. Parce que tu en aurais fait un problème. Et dans ce schéma, c’est toi qui souffre. Alors que faire? Et si, accepter la situation était déjà un premier pas? Ok, tu ne la sens pas, elle ne t’aime probablement pas et c’est comme ça. Malheureusement, elle est là et toi aussi. J’ai envie de dire envoie de l’amour à Corinne, à chaque fois qu’elle fait une réflexion, car elle doit profondément en manquer.

Je pense qu’il faut avoir atteint un degré de sagesse extrêmement élevé afin d’appliquer cette théorie, mais on peut toujours essayer! En attendant de devenir un Buddha, accepter la situation est un premier pas. Comprendre que Corinne est aussi un être humain et qu’elle est juste possessive. Oui, ça fait un peu chier, mais Chéri est avec toi et pas avec elle. Éventuellement, avoir une discussion avec elle, si l’occasion se présente. Et puis si elle continue ses petites remarques, t’as quand même le droit de l’ouvrir parce que faut pas pousser mémé dans les orties non plus!

2 commentaires sur “Cette meuf que tu sens pas…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s