Ta gueule le mental!

« Peut être qu’il s’est fait chier avec toi? Il est parti tôt, il s’est ennuyé c’est sûr! Finalement, tu lui plais pas! En fait, t’es passée pour une cruche, et puis tes cheveux, non mais t’étais pas coiffée! Et puis t’as pas beaucoup parlé aussi. Et ton chat là il était relou aussi! La vieille fille et ses chats, voila ce qu’il s’est dit! Haha! Et maintenant il va t’esquiver et il va plus répondre! Et t’auras perdu ton temps comme d’habitude! Et puis … » MAIS TA GUEULE! FERME BIEN TA GRANDE GUEULE!

Mon mental, ce petit bâtard, et moi on est un peu en guerre en ce moment. Et hier soir, j’ai revu celui dont je parlais ici. Et donc une fois le jeune homme parti, la petite voix dans ma tête s’est emballée! Le hamster s’est mit à tourner dans sa roue comme un grand malade et toutes sortes de pensées de meuf qui n’a pas confiance en elle sont arrivées comme un gros tsunami une fois qu’il avait passé la porte! Un torrent de phrases assassines, un éboulement, une avalanche de pensées négatives, un bousier roulant sa boule de merde…

Mon mental, et les pensées de merde!

Toutes ces pensées qui s’entassent les unes sur les autres et moi qui me ratatine sur mon canapé parce que je me dis que c’est loupé, que je lui plait pas et qu’il s’est profondément emmerder en ma compagnie! Donc il arrive un moment où, je me mets à crier « ta gueule » très fort pour faire taire mon mental. (Oui, l’internement est proche).

Non mais pourquoi l’être humain (et plus particulièrement, moi!) fait des choses comme ça franchement? Au lieu de se dire qu’on a bien bouffé et que c’était sympa, bah non, on va chercher la petite bête et on se focalise sur des hypothèses et des théories complètement aberrantes parce qu’en fait, on en sait rien et que le futur n’existe pas encore et que ça ne sert à rien d’imaginer des trucs inutiles et complètement hypothétiques, basé sur un égo qui stress et un mental qui dis des conneries!

Heureusement, j’arrive à calmer mon pauvre cerveau en surchauffe grâce à la méditation. Malheureusement, c’est un travail quotidien et l’effet ne dure pas. Je garde quand même espoir car je constate que j’arrive maintenant à différencier mon mental de moi-même et je peux donc stopper ces pensées délirantes. Pas définitivement mais quand elles sont là, je les reconnais et je fais fermer sa gueule à cette foutue petite voix qui raconte que des conneries. Et ça, c’est déjà pas mal!

Bon, pour ce qui est du garçon (parce que je sais que tu t’en fous de savoir comment je calme mon mental!) eh bien la suite au prochain épisode, si prochain épisode il y a ! Haha!

6 commentaires sur “Ta gueule le mental!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s