Masculin/Féminin

On a tous connu quelqu’un qui « faisait gay ». (Je mets des guillemet parce que l’orientation sexuelle et le genre n’ont pas forcément de rapport, d’après moi. Mais c’est pour te situer le truc rapidement.)

Bon, ben moi, j’en connais plusieurs. Y compris moi-même. Alors je me pose des questions. Est ce qu’on serait pas encore un peu conditionné par les genres? Est ce que ce ne serait pas notre bonne vieille éducation judéo-chrétienne qui nous a dit que les hommes doivent être virils et les femmes sensibles et fragiles? Alors du coup, quand on rencontre une femme un peu plus forte, avec un peu de caractère (ou juste avec les cheveux courts en fait!), ou un homme avec une certaine sensibilité, forcément, on se dit que ces personnes sont homos!

Dans mon cas, on m’a souvent prise pour une lesbienne. Pourquoi? Parce qu’à l’époque, j’avais les cheveux courts (si, si, je t’assure, ça suffit pour qu’on te définisse comme homo!). Parce que je parle comme un camionneur j’ai un coté masculin très prononcé. Parce que… je ne sais pas trop en fait. Parce que j’ai du caractère peut être?

Maintenant, si je prends l’exemple de trois mecs sur lesquels je me suis trompée: le premier, grand, fin et très beau. Avec une façon de parler et une attitude que je jugeais efféminée. J’avais donc conclu qu’il était gay. Deux ans plus tard, j’apprends que non, le-dit jeune homme me faisait du rentre dedans à l’époque… (j’avais pas compris!)

Le deuxième, rencontré sur un site de rencontre. La première fois que je l’ai eu au téléphone, j’ai été surprise. Une voix très efféminée aussi, une attitude, une façon d’être. Et c’est là que je me suis mise à réfléchir au sujet.

(Et le troisième parce qu’il m’a friend-zoné donc il était forcément gay pour ne pas vouloir d’une créature telle que moi! Haha, je déconne. Enfin à moitié…)

On juge et on préjuge. On range les gens dans des petites cases. Parce que tu parles d’une certaine manière, tu es gay. Parce que tu es une fille qui s’affirme, tu es gay. Parce que tu es un garçon qui pleure, tu es gay. Est ce qu’un homme ne peu pas être hétéros et délicat? Une femme n’a-t-elle pas le droit de faire du football américain et pourtant aimer les hommes?

On peut dire que ça remonte à l’enfance, lorsqu’on offre des petites voitures aux garçons et des aspirateurs aux petites filles. Le concept de genre nous est inculqué depuis tout petit. C’est aussi lorsqu’on dit à un petit garçon qu’il ne doit pas pleurer parce que les hommes ne pleurent pas. Ou à une petite fille qu’il faut souffrir pour être belle. Depuis qu’on est gamin, on nous impose des normes qui me semble obsolètes de nos jours mais qui pourtant persistent.

Lorsque j’expliquais à un ami ma dispute de samedi soir, il m’a dit que j’étais face à un coq et qu’en tant que femme, je ne devais pas faire le coq (fais la poule, fais la poule, tu verras tu seras plus cool!). Que je devais me souvenir que je suis une femme avant tout, et qu’une femme, elle doit être douce… Euuuuh… Bonjour on est en 2018! Certes je suis une femme. Une femme/homme comme il a dit, mais une femme avant tout. Et donc d’après lui, je dois « garder mon rôle de femme »… J’ai fais les yeux ronds et suis restée bouche bée. Donc, si je résume, dis moi si je me trompe, en tant que femme, si l’autre m’agresse verbalement, je dois sourire niaisement / me mettre à pleurer / lui faire un câlin parce que je suis douce (choisis l’option que tu préfères!) juste parce que je suis une femme? Est ce que ce genre de propos ne sont pas un peu déplacés à notre époque? Ou bien c’est moi qui suis à l’ouest total et qui ai une vision du monde totalement utopique! (Ce qui est fort probable, je l’avoue! Et dans ce cas là ma théorie qui dit que je viens d’une autre planète se confirme!)

Je crois qu’avant tout, nous sommes des humains. Hommes, femmes, peu importe. Sans parler d’égalité ou d’inégalité, qui est encore un autre sujet tout aussi complexe. Partons donc du principe que nous sommes de simples humains (attention, fais preuve d’ouverture d’esprit pour lire la suite s’il te plait!). Oublions ce qu’on nous a appris. Oublions qu’en tant que femme, on doit être docile et raffinée ou qu’en tant qu’homme on doit être fort. Oublions ce qu’on nous a enseigné. Dans ce cas là, il ne resterait que nos caractère, ce que nous sommes vraiment à l’intérieur. Si je puis dire, nos âmes. Donc, si, encore une fois, je pars du principe qu’il n’y a aucun genre, aucune idée d’homme ou de femme, qu’on serait tous pareil en fait, il n’y aurait que des humains, on aurait donc juste le droit d’être comme on est, avec notre sensibilité. S’il n’y avait pas toutes ces injonctions à être un « vrai » mâle ou une « vraie » femelle, chacun pourrait être comme il le souhaite. Chacun parlerait de la façon dont il a envie. L’homme serait peut être même beaucoup plus sensible que la femme. Et la différence c’est qu’il aurait le droit de l’affirmer et de l’assumer. La femme serait peut être plus cru que l’homme. Et tout le monde s’en taperait!

Plus poussé encore: serait-il possible qu’un homme naissent dans le corps d’une femme? Je veux dire qu’une femme donc se sentent homme à l’intérieur. Personnellement, sans savoir l’expliquer, je pense que c’est totalement possible. Et vice versa. Genre, au moment de ton incarnation, tu t’es planté de corps, y eu un bug, ou y avait plus de corps mâle dispo du coup t’étais prévu en homme mais on t’a foutu dans un corps de femme. Tu vois le délire? (Oui, je suis partie loin, je sais! Pardonne moi, il est 2h du matin!)

Donc au final, nos corps ne seraient-ils pas juste une enveloppe? Une enveloppe qu’on a choisi ou pas. Ce qui compte c’est plutôt ce qu’on est à l’intérieur. Nos valeurs, notre caractère, notre sensibilité. Et il me semble dommage de ne pas pouvoir l’exprimer ou de ne pas pouvoir s’affirmer simplement à cause de genres prédéfinis qu’on nous a donné dès la naissance juste parce que notre enveloppe est féminine ou masculine…

7 commentaires

  1. Ton article est intéressant ….
    Tu ranges des mecs dans la boîte Gay et tu dis qu’en fait on s’en fout, donc pourquoi les ranger 😉
    Personnellement je ne vois pas de différence Homme Femme dans le comportement.
    Des filles se la jouent autoritaire parce que ce sont des filles comme le font des personnes de petites tailles aussi pour asseoir leur autorité.

    Je suis un mec qui pleure de temps à autre et je crois qu’on ne m’a jamais pris pour un homo, ou alors on a pas osé me le dire 😎

    Je partage l’avis de Marie, les codes sont très présents…..

    J'aime

  2. C’est vrai qu’on continue à essayer de nous faire entrer dans le moule prévu pour notre genre. On m’a souvent dit « sois plus féminine », j’ai toujours porté les cheveux courts et j’aime les pantalons. Je ne suis pas, non plus, la douce petite chose qui a peur de tout. Et alors ? Je suis une femme, une maman, et je vis ma vie comme je l’entends. Le reste……

    Aimé par 1 personne

  3. nos corps ne seraient-ils pas juste une enveloppe? je me retrouve dans ton post ………. je me sens si mal dans ma peau des fois ! des femmes se sent bien dans des looks plutôt garçon mais l’avantage quelles ont c’est que l’on ne les juges pas ? je suis né homme et j’adore les jupes et les haut talons mais impossible de sortir ainsi au grand jour !!! du coup je suis vanessaa quand je rentre chez moi c’est trop dur je vous envie les femmes de pouvoir tout portés librement …. bravo pour ton article LULA …………

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s