De retour!

Bonjour bonjour!

Oui je sais je reviens comme une fleur après plusieurs semaines d’absence mais, j’ai de bonnes excuses, à commencer par des toilettes bouchées et deux inondations dû à ces toilettes, donc j’ai passé mes jours de repos à éponger mon pauvre studio, puis le boulot, la fatigue tout ça tout ça. Et non, je n’ai pas rencontré de mâle qui m’aurai fait oublier que j’ai un blog et de fidèles lecteurs/trices qui attendent impatiemment de mes nouvelles (ok, je m’emballe un peu!)

Donc, me voilà bloquée à la maison avec le plombier qui martèle la cabine de douche depuis 10h du matin! J’en profite donc pour réfléchir et rédiger un… Ta ta tam, roulement de tambour… suspens…

 

BILAN 2017!

 

Bah oui, évidemment, j’allais pas finir l’année sans faire une retrospective!

Que dire alors sur cette année presque achevée? Tellement de choses! Encore une année bien remplie!

Bon alors déjà, ce blog a vu le jour en mai. Mais avant, il y avait, disons la version bêta. Mon ancien blog quoi. Si je fais un saut dans le temps, je remarque qu’en janvier, je parlais déjà de renouveau, de création, de réussite et surtout: d’être moi. Genre le vrai moi. Pas le moi qui fait plaisir à tout le monde pour être polie. Pour m’auto-citer, j’écrivais le 3 janvier exactement :

« Personnellement, je sens que cette année va être, pour moi et peut être pour certaine d’entre vous, l’année de la révélation, du renouveau. Pour commencer, cette année je serais celle que je veux être, celle que je suis au fond et que je n’ai jamais osé montrer par peur des critiques. Cette année, je serais moi et ceux et celles à qui ça ne conviendra pas seront libres de partir. J’ai entamé un gros travail sur moi en 2016 et je compte bien atteindre mes buts. […] Cette année, je suis mes envies et mon instinct […] Cette année, je crée! Oui madame, oui monsieur! Cette année, je prendrais le temps qu’il me faut pour réaliser mes idées! Que ce soit écriture, peinture, déco, ou n’importe quoi d’autre, je veux créer! »

Bon du coup, je suis assez fière parce que je suis en bonne voie! J’ai fait un gros travail sur moi, il n’est certainement pas fini mais j’avance. J’ai créée. Beaucoup d’articles comme vous le savez. Quelques gribouillages aussi et même un peu de musique.

Mon autre grande réussite c’est le végétarisme. Un an sans viande! Malgré les inquiétudes ou critiques des uns et des autres, je m’y suis tenue et ça ne me manque pas. Et non, je ne fais pas d’anémie. Bon alors ok, un vrai végétarien ne mange pas de poisson non plus mais j’y vais petit pas par petit pas.

  • Février: C’est le mois où j’ai eu droit à ma première demande en mariage! Oui m’sieur dame, vous avez bien lu! Ce qui fut pour moi une source d’angoisse intense. As-tu déjà essayé de disparaitre dans un canapé? Moi oui, et c’était pile ce jour là. (N’essaye pas, ça ne fonctionne pas!). Bien évidemment, ce n’était pas la bonne personne et mariage il n’y a pas eu, Dieu merci! Et c’est là que mon couple de l’époque à commencé à prendre l’eau…

 

  • Mars/Avril: Alors là, je ne retrouve aucun article. Je pense que j’étais trop absorbée par les événements de ma vie à cette époque. C’est à dire que j’avais un mec avec qui ça partait en total freestyle, une aventure à laquelle je ne m’attendais pas et qui est sortie de nulle part! Une pause, une rupture, un déménagement, un emménagement, une signature de CDI, l’idée d’acheter un appartement… Tout ça en même temps, comment dire, ce fut une période riche en émotions mais je pense que ça a été le moment déclencheur.

 

  • Mai: Naissance de ce blog. L’envie d’approfondir sur moi. L’envie de liberté. La renaissance. Le début d’une grosse introspection pour savoir qui je suis et ce que je veux.  Ainsi que le début d’une histoire d’amour torturée que je pensais la bonne mais qui m’a finalement ouvert les yeux…

 

  • Juin: Le retour de l’ex. À un moment de ma vie où franchement, j’avais d’autres chats à fouetter! Ce qui a réveillé de vieilles rancoeurs et l’envie de faire sortir tout ce que je ne lui avais jamais dit (il s’en serait bien passé je crois!). Le déclic qui m’a fait prendre conscience que retenir les choses, c’est pas bon (oui, ça parait évident, je sais, chacun son rythme hein!). Début d’une grande réflexion sur le sujet de l’amour. Prise de conscience de mes schémas et l’envie d’en sortir une bonne fois pour toute!

 

  • Juillet: Je crois que ça a été le début d’une grosse crise de remise en question. Ou plutôt la suite logique du début d’année. Avec le recul, tout s’éclaire. Je comprends le cheminement des choses. Alors qu’au moment où je les vivais, je ne voyais pas où tout ça me mènerai!

 

  • Aout: La trahison. Mais finalement plutôt bien vécue grâce à mon énergéticien. La fin, la vraie fin de mon histoire torturée avec l’homme peut être le plus torturé que j’ai connu. L’incompréhension. Le rejet. Encore une fois, j’ai retenue mes émotions et mes sentiments alors il est parti en voir une autre. Est ce que ça aurait marché si je m’étais exprimée? Probablement pas. Je perd un amant mais gagne un ami pour la vie. Je ne le comprends, encore une fois, pas de suite. Je suis perturbée par toute cette histoire. Mais je n’ai pas le choix, j’accepte. C’est sûrement mieux pour moi et ma santé mentale.

 

  • Septembre: J’ai essayé de combler le manque. J’ai essayer de faire les choses bien avec un mec qui ressemblait en tout point au type de mec que je me choisis d’habitude. Encore un qui avait des problèmes et qui était une victime à sauver. Je ne l’ai compris qu’après. (Note à moi-même: mieux étudier les spécimens qui se présente à moi!) Et puis le retour d’un autre ex. Celui qui réapparait après chacune de mes ruptures! Fait étrange… Mis à part ça, je décide d’aller voir une courtière pour savoir combien je dois mettre de coté pour acheter un appartement et surprise: je peux acheter sans apport. Je me lance donc dans la recherche d’un appartement et je le trouve assez rapidement. Reste à attendre la réponse des banques…

 

  • Octobre: LE mois. Le mois de mon anniversaire. Mes 30 piges. Qui m’ont conduit à un gros bilan de ma vie qui finalement est quand même assez chouette! La rencontre de mon « cadeau d’anniversaire », ce fameux jeune qui me fait de l’effet mais qui n’est pas disponible. Encore une leçon: je les choisis indisponible. Je fais exprès, inconsciemment bien entendu. Puis je revois mon ex. Mon tout premier copain que je n’ai pas vu pendant 6 ans. Je sentais que j’allais le revoir. On se croise par hasard. Il retente lui aussi sa chance. Et je me rends compte que tous mes ex sont revenus dans l’ordre décroissant! Du dernier au premier! Je me dis que j’ai certainement bouclé une boucle, fini un cycle et que c’est la porte ouverte vers quelque chose de mieux, de vrai. J’espère. Et puis j’ai eu la voiture de mes rêves pour mes 30 ans! Joie bonheur!

 

  • Novembre: Mon crédit est accepté! J’achète. C’était l’objectif que je m’étais fixé et je l’ai atteint. Je suis fière. Fière de faire ça seule, fière de le faire à 30 ans. Novembre c’est aussi le mois où j’exprime pour la première fois ce que je ressens plutôt que d’attendre que l’autre devine. Fierté personnelle. Petite victoire. Et paradoxalement, grosse crise existentielle. Besoin d’être seule, de faire le point, de savoir ce que je veux vraiment. C’est surement le début du bilan.

 

  • Décembre: Dernier mois de l’année, l’arrivée de Noël et du nouvel an. Cette année, plutôt que de me forcer à me rendre à une fête où je n’ai pas forcément envie d’aller mais où je vais quand même parce que c’est le nouvel DONC il faut faire la fête, je décide de rester seule chez moi et de me reposer! L’âge surement. Mais franchement, cette injonction de s’éclater et d’être bourré, de faire la fête jusqu’au bout de la nuit pour fêter une nouvelle année, ça me gave. J’ai envie de ne rien faire alors je ferai comme j’ai envie! Je fais la fête toute l’année, je me rattraperai le weekend suivant! Deux inondations dans mon appartement, je me dis que c’est le signe qu’il est vraiment temps de partir. Signature chez le notaire à la fin du mois! Nouvelle année, nouvel appart, nouvelle vie!

Voilà pour le bilan 2017. En l’écrivant je me rends compte que l’année a été mouvementée, que j’ai appris bien des leçons et que je me connais de mieux en mieux. Je m’affirme plus. Je sais ce que je ne veux pas mais surtout ce que je veux. J’ai progressé. J’ai avancé. Je ne dis pas que j’ai été parfaite mais j’ai fait de mon mieux. J’ai compris, aimer, pleurer, ris. J’ai évolué. Et effectivement, comme je l’avais annoncé en début d’année: ce fut l’année de la réussite!

5 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s