Et les hommes alors?

L’autre soir, Et tout le monde s’en fout a sorti une vidéo sur les hommes et la virilité. Ce qui m’a finalement amené à écouter le podcast de France Culture sur le mythe de la virilité. Parce que je me suis dit, on voit des féministes de partout, on rejette la faute sur les hommes, on les généralise, on les dénigre, on les rabaisse. Mais du coup, personne ne se pose la question de savoir ce qu’ils pensent.

Combien de fois on a prononcé et entendu cette fameuse phrase qui me dérange de plus en plus : « De toute façon, les hommes, c’est tous les même / des connards! » tu vois de quoi je parle, évidemment. Bien sûr que moi aussi je l’ai dit, je ne te jette pas la pierre. Mais si on commence à réfléchir autrement, par exemple en partant du principe qu’on est des humains avant tout (oui je sais, je suis idéaliste!), que donc, on a tous des sentiments et des émotions, peut être que les hommes aussi ont leur mot à dire? Peut être qu’eux aussi, ils se disent qu’on est toutes des salopes (sauf maman!) et peut être qu’eux aussi, ils en ont marre d’être tous dans le même sac. Peut être même qu’ils souffrent. Mais comme ils se doivent de rester viril, ils ferment leurs gueules et ils se terrent dans un coin, en attendant que ça passe!

Si on en revient au mythe de la virilité, ce que nous dit Olivia Gazalé, c’est que pour un homme il y a beaucoup de pression a assumé cette masculinité. S’il est trop chétif, féminin, pas assez fort, plus intellectuel que musclé, eh bien il n’est pas viril, donc il n’est pas un homme. Et s’il n’est pas un homme, qu’est-il? À quoi sert-il? Tu vois le délire?

Les petits garçon entendent sans cesse que ce sont les filles qui pleurent. « Sois un homme mon fils! » . Pour plaire à une femme, il faut être protecteur et viril. Et puis il faut la satisfaire. J’ai déjà eu l’occasion de parler avec des amis qui avouaient cette honte qu’ils ressentaient s’ils n’arrivaient pas à la tenir droite. Qu’ils ne se sentaient parfois pas à la hauteur face à une femme. Ou qui tout simplement angoissaient la première fois parce que c’est pas facile, avec le stress et les émotions justement, de réussir à bander. La panne est souvent dévastatrice pour un homme parce qu’on a en tête qu’ils doivent savoir bander, qu’ils doivent maitriser leur organe. Et s’ils n’y arrivent pas, ils sont nuls. Elle remet en cause tout ce concept de virilité encore une fois.

Alors c’est très con hein, on est d’accord! Mais c’est l’héritage de nos ancêtres. Et ça, on n’y peut pas grand chose.

Du coup, est ce qu’il faudrait pas un peu laisser parler les hommes? Leur poser des questions au lieu de leur rabâcher qu’ils sont tous des gros nuls incapable de sentiments? Est ce qu’on devrait pas essayer de les comprendre un peu mieux, plutôt que de les émasculer un peu plus? Est ce que finalement, ils ne seraient pas juste un peu perdu dans cette époque où les femmes n’ont plus besoin d’eux mais où ils ont grandi avec l’idée qu’ils devaient être fort et protecteur? Et oui, madame! L’homme est peut être juste paumé au milieu de tout ça! Et nous, les femmes, au lieu de les soutenir, on en rajoute une couche.

L’homme a grandi avec l’idée qu’il ne faut surtout pas dévoiler ses sentiments, c’est un truc de fille. Qu’il faut être fort, tout le temps. Qu’il ne doit pas pleurer. Qu’il doit se battre pour gagner le respect. Qu’il doit en avoir une grosse. Qu’il doit avoir le pouvoir. J’en passe des vertes et des pas mûres! Mais imagine que, comme les femmes, il a des sentiments. Lui aussi il a envie de pleurer devant un film qui l’émeut. Mais il a pas le droit parce qu’on lui a dit que ça se faisait pas! Lui aussi il se pose des questions. Lui aussi il aimerait bien trouver l’amour. Mais tout ça, il a pas le droit de le dire ou de le montrer. Tu captes un peu ce que je veux dire?

Alors ok, c’est aussi à eux de s’assumer et de s’affirmer. Mais je crois que c’est un peu nouveau tous ces chamboulements. Peut être qu’il leur faut le temps de s’adapter. Et puis beaucoup d’amour et de patience, non?

En bonus, l’article qui m’a fait me lever de mon lit à 3h du matin pour écrire ce post! 

13 commentaires

  1. Je crois que tu as raison. C’est vrai qu’on leur a rabâché depuis le début qu’un homme c’est fort, ça pleure pas… résultat : des vraies portes de prison.
    Ils ne se livrent pas. ( super à vivre au quotidien d’ailleurs! 🤪)
    Souvent, c’est grâce à LA femme qu’ils vont se dévoiler davantage.
    Si on éduque nos enfants, nos fils différemment, je pense qu’on peut arriver à ce qu’il y est moins de « connards » 😜

    Aimé par 2 people

  2. Les hommes ont des sentiments et savent en parler…
    Encore faut-il leur en laisser l’opportunité
    J’écoutais récemment ce qui fait craquer les filles et cela ne semble pas prendre la direction que tu évoques..
    Dr Jekill pour vous garder , Mr Hyde pour vous séduire..
    Champion Olympique et auteur à succès….

    Aimé par 1 personne

    • Encore une fois: tout le monde n’est pas pareil et on ne peut pas tout généraliser! Tous les hommes ne savent pas parler de leurs sentiments. Et leur laisser l’opportunité c’est bien de ça que je parle dans l’article! 😉

      J'aime

      • J’en suis bien conscient 😉
        En pratique que vas tu changer dans tes relations aux hommes ?
        A leur demander de faire le grand écart, à avoir tant de préjugés sur eux ont ils une vraie chance ?

        J'aime

      • Ah Ben je vais évidemment tomber amoureuse au premier regard tiens… 🙄🙄🙄
        En général j’aime bien discuté avec les gens pour savoir ce qu’ils sont, ce qu’ils ont à raconté, s’ils ont Le sens de l’humour et surtout pour savoir s’ils sont ouvert d’esprit…
        Et je ne m’attache pas au physique. Encore moins à celui d’un sportif, c’est pas mon type de mec. Bien tenté quand même!

        J'aime

      • Il est peut être moche…
        La question était pour lui laisser la place au partage de sentiment alors qu’il semble être un roc..

        J'aime

      • D’où ma première réponse: je verrai en fonction de qui est en face de moi… je vais pas non plus forcer les mecs à parler. Ça se fait naturellement ou pas. Je peux pas te dire je vais faire comme ci ou comme ça.

        J'aime

  3. Très juste ton article.
    On juge autant les hommes qu’ils nous jugent. On fait facilement des généralités. Pourtant tous les hommes ne sont pas des salauds. Ils n’ont pas tous appris à parler, partager leurs sentiments. Ils sont peut-être aussi un peu paumés, on leur demande tellement d’être tout et son contraire.
    Quand j’entends des parents d’aujourd’hui dire à leur fils de 4 ans « arrête de pleurer, sois un homme », ça me fait toujours un choc…
    Bonne journée!

    Aimé par 2 people

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s