Dis, pourquoi on cherche tous l’amour?

Vous avez 2h.

Non, plus sérieusement, cette question me taraude depuis un bon bout de temps. C’est vrai, pourquoi est ce qu’on s’obstine à chercher l’autre? Pourquoi on a besoin d’amour? On passe tellement de temps à le chercher ou l’espérer alors qu’on pourrait utiliser ce temps précieux pour faire autre chose.

Alors l’autre soir, comme j’arrivais pas à dormir, j’ai demandé à google. Et je vais vous développer ça en deux temps (oui les dissertation de philo me manquent tant!)

  • La version scientifique:

L’internaute a sorti un article plutôt complet sur le sujet en 2009 qui s’intitule « L’amour: les sciences s’en mêlent » et c’est pas trop mal foutu. En gros, à la base, on est programmé pour se reproduire (perso, ça me pose déjà un premier problème!), c’est donc dans nos gènes et si l’amour dure trois ans, c’est parce que c’est l’âge auquel un enfant peut vivre avec un seul parent. Donc, tu rencontres un gars, tu lui fait un mioche immédiatement et au bout de trois ans, tu peux soit garder l’enfant, soit lui laisser et te barrer pour en faire un autre et ainsi de suite! (Nan, je déconne!)

Y a aussi la bonne vieille théorie qui veut qu’on ai besoin de combler un manque et que donc on se cherche un partenaire.

L’amour ça passe aussi par des odeurs et des phéromones. J’avais lu il y a longtemps je ne sais plus trop où que, si quelqu’un danse avec toi en levant les bras, ce n’est pas juste pour te faire partager la suave odeur de sa transpiration mais pour t’envoyer ses phéromones en pleine face! Oui madame. Un peu comme un singe en fait! Donc la prochaine fois que tu vois en boite, si un homme lève les bras en dansant avec toi, tu sais qu’il veut te faire des bébés. Ne me remercies pas.

Les phéromones donc. Inconsciemment, on est attiré par certaine personne grâce à ça.

  • La version philosophique:

D’après le mythe de l’androgyne de Platon, l’homme et la femme étaient réunis en un seul corps mais ils ont pétés les noix à Zeus et lui, pas content, il les a séparé. Du coup, chaque moitié recherchais l’autre.

Wiki te l’explique mieux que moi:

Le premier mythe platonicien de l’androgyne est relaté par le personnage d’Aristophane, dans le Banquet (189c – 193e). Au commencement, il y avait trois espèces et non deux comme aujourd’hui : la femelle, le mâle et, outre ces deux-là une troisième du nom de l’androgyne composée des deux autres, mâle et femelle réunis. Ayant provoqué la colère des dieux, ils furent punis par Zeus qui les sépara chacun en deux moitiés. Ainsi chaque moitié recherchant l’autre, l’enlace, l’embrasse et meurt triste, ne pouvant s’unir à elle. Si les choses devaient rester ainsi, les humains mourraient. Or Zeus, pour toujours avoir l’amour de ses sujets remet les organes génitaux sur le devant, formant les êtres humains actuels. Ce mythe explique donc le phénomène amoureux et sa recherche.

C’est mignon. M’enfin Zeus il fait chier quand même!

Ce mythe m’a toujours beaucoup plu, parce que finalement, je suis une grande romantique. Et puis je trouve que ça se tient vachement comme idée.

Ça rejoint l’idée de l’âme soeur, qui voudrait que chaque être a une (ou plusieurs) âme soeur. Ou comme dirait ma mère : « Chaque poubelle a son couvercle. » 

Ce qui expliquerait donc cette fameuse sensation, quand on rencontre la bonne personne, de se reconnaitre, de s’être toujours connu, de se retrouver.

Ce que je trouve quand même vachement plus mignon qu’une histoire d’hormones et de reproduction.

Alors, où est la vérité (la vérité est ailleurs …) ? Est ce que c’est purement scientifique, et dans ce cas là, c’est quand même un peu tristounet.

Est ce qu’il n’y aurait pas un mélange des deux? Peut être qu’on reconnait l’autre effectivement grâce à ses hormones, phéromones, odeurs, et puis ça va plus loin que la science? Ne dit-on pas que l’amour ne s’explique pas?

Pour répondre à la question de base, qui était donc pourquoi on cherche l’amour, je n’ai pas trouvé la réponse exacte. Je pense que certaines personnes cherche à combler un manque. Ce qui, de toute évidence, n’est pas un amour sain. La victime cherche un sauveur, le persécuteur cherche une victime et le sauveur aussi du coup. Les bases sont mauvaises. D’autres ne supportent simplement pas d’être seuls alors pour palier à ça se disent amoureux du premier venu. Juste pour avoir quelqu’un. Mais bon, ça ne marche pas non plus. Vaut mieux prendre un chien, c’est plus sûre. Sauf si le premier venu est le ou la bonne. Ce qui est toutefois assez rare! Et puis il y en a qui se trouve tout simplement. Ceux qui ressentent vraiment l’amour au fond d’eux. Ceux qui ne l’expliquent pas mais qui savent. Ceux qui ont conscience que cet amour ne durera peut être pas toujours, mais que là, tout de suite, c’est la personne qui leur convient. C’est cette personne qui correspond à l’instant T à ce qu’on est. Peut être que cette personne évoluera de la même façon et dans ce cas là tant mieux. Peut être que les chemins se sépareront et alors une autre personne correspondra mieux à un autre moment.

Chaque personne apporte quelque chose. Un plus, une leçon, un espoir. Rien n’arrive par hasard. Et finalement, chercher l’amour est ce que ça sert vraiment à quelque chose? Ce qui doit arriver arrivera alors autant rester léger et ne pas chercher à tout prix à trouver l’amour, puisqu’il arrivera au bon moment. Tout simplement …

6 commentaires

  1. Moi je pense que l’homme n’est pas fait pour vivre seul. Si on regarde autour de soit, on constate que tout va par paire.
    Même le corps humain. 2 bras, 2 jambes, 2 yeux…bon ok, 1 seul coeur. Et tant mieux! C’est déjà assez compliqué comme ça! Imagines si on en avait 2 😉
    Plus sérieusement, je pense qu’a deux, les choses sont plus faciles. On a besoin de quelqu’un pour partager, donner, aimer!
    La vie est plus belle qu’on est deux.
    Et c’est d’ailleurs ce qu’il y a de difficile. Trouver sa moitié!
    Rien que ça « trouver sa motié ». On doit donc la chercher?
    Je préfère comme dise les québécois « tomber en Amour ». Ça nous tombe dessus!

    Aimé par 1 personne

  2. Je crois que c’est naturel tout simplement.
    L’être humain n’est pas fait pour vivre seul.
    Chercher l’amour, c’est un terme que je n’aime pas trop car comme tu le dis si bien à la fin de ton article c’est souvent plutôt l’amour qui nous trouve.
    Souvent on le cherche pour les mauvaises raisons c’est vrai. Et humain aussi. Nous sommes plein de contradictions!
    Et pour l »expression « trouver sa moitié », je n’adhère pas non plus. Ca voudrait dire que seul(e) nous ne sommes pas entier(s). Un peu tristounet.

    Aimé par 1 personne

  3. Comme tu l’as si bien dit, je crois qu’on recherche l’amour pour différente raison. C’est une question intéressante, on pourrait développer tout ça pendant des heures. La fonction biologique de reproduction, le fait social de ne pouvoir vivre seul, une recherche de reconnaissance, un partage, une complémentarité, … il y a tellement de raison. D’un point de vue purement psychanalytique, être en couple est presque comme un mécanisme de défense. C’est à dire qu’on vient chercher chez l’autre ce qui nous manque pour être complet. Les notions de castrations, tout ça tout ça. Je m’arrête là, je vais être barbante :p
    https://la-parenthese-psy.com/

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s