La baise, la bise, la loose…

Je sais, tu es dans le suspens, dans l’attente, tu te demandes mais que s’est-il passé ce weekend avec le biseur fou? L’a-t-elle revu? Lui a-t-il fait la bise? Lui a-t-il serré la main? Mon Dieu, que d’émotions!

Donc, si tu n’as pas suivi le pourquoi du comment, voici le début de l’histoire et puis la suite du début et donc ici la probable fin de cette épopée fantastique!

Tout le monde est à jour? On peut commencer? Merci.

Vendredi, 15h, je me prépare pour aller au boulot et je suis à la limite de l’apoplexie. Je panique comme le jour où j’ai passé mon bac. Je sautille dans tout les sens, je transpire, je palpite, bref gros stress à l’idée de revoir le biseur. Comment va-t-il réagir? Est-ce que ça va être gênant? Est-ce qu’il me fera toujours le même effet? Est-ce qu’on va remettre ça? J’hésite à appeler le boulot pour dire que je suis malade juste pour éviter la confrontation (Oui parce qu’en fait, on bosse ensemble!). Mais bon, je suis une adulte il parait donc je dois affronter mes peurs!

J’arrive en avance. Je pratique la méthode de la respiration pour me calmer mais je dois mal le faire parce que ça ne marche pas vraiment et mes collègues me demandent si j’ai un problème. Le biseur arrive. Pic de stress, mains qui tremblent et bouche pâteuse. Lui à l’air tout à fait serein et me claque la bise avec la coolitude déconcertante de la jeunesse, ainsi qu’un petit sourire en coin. Et là, tu te dis que t’es vraiment conne d’en avoir fait tout un foin et tu te fustige intérieurement. Et puis t’as toujours l’air d’une ado attardée quand il te parle. Donc, il fait toujours effet le salaud!

Je capte plusieurs fois des petits regards coquins, le biseur s’éclate visiblement à me charmer toute la soirée. Fort bien, on va donc remettre ça ce soir. (Dans ma logique à moi en tout cas!)

La soirée suit son cours, on joue, on se regarde, on se souris bêtement, on se frôle et à la fin, tout le monde a bien capté qu’on se tourne autour mais ils ne savent pas que c’est déjà consommé. Ce qui en soi est assez cocasse. S’en suis une discussion à la fois gênante et amusante sur le fait que, s’il rentre avec moi, il sera pas déçu, que je vais l’épuiser, bref, mes collègues me font passer pour une bombe sexuelle et lui pour un amateur alors que je ne suis absolument pas satisfaite de ma prestation de la dernière fois. (J’étais fatiguée, je n’ai pas donné le meilleur de moi-même!). Lui, ça le fait marrer. Il est sûre de lui. Pour clore cette discussion gênante quant à ma capacité à épuiser les hommes, je propose d’aller boire un verre.

Arrivé dans la boite, je dis bonjour à tout le monde, lui va s’asseoir en terrasse et sur le chemin pour le rejoindre, je croise une vieille connaissance qui me tient la jambe avec qui je papote. Le biseur est assis en face et me surveille/regarde/m’admire/lance des regards tendancieux, je ne saurais dire. Je le rejoins et l’entraine sur la piste de danse, parce qu’il faut dire ce qui est: on est des Dieux de la danse lui et moi. (Bon, ok, on est saoul et on a l’impression de faire Danse avec les stars!)

On danse, on rit, on se fait la parade nuptiale, un peu comme les paons qui font la roue… Et puis un individu nous interrompt. Je m’échappe pour retrouver le reste du groupe et le biseur revient et m’annonce qu’il s’en va … Déception et damnation, me voilà abandonné comme une vieille chaussette trouée.

Le lendemain soir, on a fêter mon anniversaire (oui je le fête tous les weekend et alors?). Le champagne coulait à flot, le DJ criait mon nom dans son micro et moi je dansait debout sur une banquette. Même topo, le biseur me lance des regards, passe sa main dans mon dos, fait la roue etc… et rebelote, il s’en va. (je vous la fais courte hein parce que ça a duré un moment quand même!)

Alors une fois passe encore. Mais deux soirs d’affilés c’est trop pour mon petit coeur fragile (et mon égo abimé). Si une fille fait ça, on la traite d’allumeuse. Et un mec alors? L’égalité ça marche dans les deux sens. Ce jeune est donc un petit allumeur qui s’amuse, qui a besoin de plaire, et qui derrière n’assume pas. Je ne comprends pas le but de la manoeuvre. Surtout qu’il pourrait aller draguer d’autres filles, mais non, il passe sa soirée avec moi! Alors suis-je « l’élue »? Genre, il m’a choisi parce que ça le fait rire? Parce que je suis bonne poire? Je ne sais pas. Mettons ça sur le compte de la jeunesse et de la fougue. Moi par contre, maintenant je suis plus mature et je n’ai plus le temps avec ces conneries. Je vais donc prendre sur moi et lui parler clairement de mon ressenti… Non je déconne! Je vais l’allumer et me barrer avec un autre mec pour le faire chier!

Allez, la bise!

 

10 commentaires

      • Pour me choquer il m’en faudrait plus que ça! C’est juste que je trouve que tu interprètes à ta sauce et que tu ne cherches pas à comprendre plus loin. On va dire qu’on a pas la même façon de penser toit et moi!
        Parce que non, quoi que tu en penses, je ne couche pas facilement! Je le fais avec qui j’en ai envie et si j’en ai envie. Si je couchais facilement, crois-moi, les trois quart de mes clients seraient ravis!

        Aimé par 1 personne

      • J’étais effectivement dans la caricature 😉
        Pour le coucher facilement je suis désolé si je t’ai blessée.
        Je ne te juge pas, tu as le droit de faire ce que tu souhaites et je ne me permettrai pas de juger ton comportement.
        J’aurais pu ajouter un qualificatif, assez facilement, relativement facilement mais je ne pense pas que cela changerait fondamentalement l’histoire telle que je la ressens au travers de tes articles.
        Tu aimes les mecs, tu aimes le sexe.
        Je n’y vois rien à redire.
        Je suis peut-être dans le faux le plus total mais je pense qu’un point de vue de mec peut enrichir le débat.
        Si tu penses que j’ai raté des épisodes tu peux aussi corriger ma perception (j’avais bien l’impression que tu mesurait 1m80 😉)

        Aimé par 1 personne

      • Oui, j’aime les hommes oui j’aime le sexe. Ce qui ne veut pas dire non plus que je couche avec le premier con qui passe! Malheureusement, il me semble que le point de vue masculin sur le sujet soit parfois un peu étriqué. Encore une fois, un homme qui se tape une gonzesse différente tous les soirs, c’est normal et une fille qui se tape un mec différent toutes les semaines, c’est une pute…

        Aimé par 1 personne

      • Je ne crois pas avoir dit cela….
        Je ne te mets pas dans cette catégorie.
        J’essaye de comprendre et je ne juge pas souvent 😉

        Je pense que certains mecs peuvent tirer cette conclusion….

        Mais je pense surtout que certains peuvent se dire elle est mignonne bien foutue, pourquoi pas moi.

        Mais je ne suis pas là, je ne t’ai jamais vue donc je ne fais qu’extrapoler…

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s