Shopping en ligne…

Je ne sais pas pourquoi, une fois ou deux par an, généralement à la fin de l’été, je me réinscrit sur des sites de rencontres.

Je sais pertinemment que ça ne me sert à rien, que les rencontres virtuelles me semblent toujours un peu pas naturelles et qu’en général, je ne rencontre jamais personne (ou uniquement des tarés!). Mais un peu comme une droguée en manque, j’y retourne toujours…

J’avais essayé Tinder mais bon… Pas trop mon délire d’aller forniquer avec des inconnus du web. Toujours un peu la trouille qu’ils m’attendent avec une hache et puis la seule discussion intéressante que j’avais eu sur ce site c’était avec un anglais saxo-masochiste qui voulait me convertir à ses pratiques.

Je suis donc retournée sur Happn, avec l’angoisse d’y croiser mon ex (on s’était rencontré là dessus) et avec autant d’enthousiasme qu’une huitre neurasthénique.

Et puis je me suis inscrite sur adopte un mec. Le célèbre supermarché aux mâles avec un large choix de produits! (Non, ne t’emballes pas, je n’ai rencontré personne!). Au début, je n’ai rien compris au fonctionnement. J’ai galéré à entrer ma localisation et je ne trouvais pas comment rentrer mes critères de recherche. Le site m’avait localisé près de Marseille et il m’a fallu plus d’une semaine pour m’en rendre compte. Pendant ce temps là, je ne comprenais pas pourquoi tant de marseillais venaient visiter mon profil, je commençais à penser qu’il y avait une pénurie d’hommes dans ma région!

Une fois ce détail réglé, j’ai commencé à chiner le bon produit. A trainer dans les rayons. A comparer les offres. Mais en fait, à chaque fois, ça a tendance à me déprimer. L’être humain n’est donc qu’un produit? Peut-on trouver la perle rare comme on fait ses courses en ligne? Paul est-il le genre d’homme à s’inscrire sur ce genre de site? (évidemment que non!)

Alors oui, effectivement, je vois de belles photos d’hommes qui physiquement pourraient tout à fait me convenir. Mais passer par la case échange de mails bateaux avec les mêmes phrases idiotes qu’on sort à chaque fois, dont celle qui m’agace le plus, celle qui me hérisse le poil, qui me provoque de l’urticaire, mais qui est, bizarrement inévitable :

« Et toi, qu’est ce que tu fais dans la vie? »

Sachant que c’est quand même écrit dans mon profil… Comment te dire… voila quoi, t’as qu’à apprendre à lire!

Outre tout ces petits désagréments, je ne peux m’empêcher de me demander où est la magie de la rencontre? Où est la spontanéité? Il n’y a pas l’attraction des corps à travers l’écran. Pas de contact visuel. Je ne peux pas entendre sa voix. Je ne vois pas ses mains. Je ne peux pas observer ses réactions. Je ne sais pas s’il rit vraiment à mes blagues ni même s’il comprend mes jeux de mots et calembours! Bref, tout ce qui fait qu’une première rencontre est intéressante. À mon sens. Alors après des recherches infructueuses et profondément insipides, je supprime tout jusqu’à la prochaine rechute…

giphy3

Une réflexion sur “Shopping en ligne…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s