Les femmes qui m’inspirent n°2: Lena Dunham

 

Dans la lignée des femmes qui m’inspirent, aujourd’hui j’ai envie de vous parler de Lena Dunham.

Pour ceux et celles qui ne la connaissent pas, Lena Dunham est une actrice/productrice/écrivain américaine. Elle est notament à l’origine de la série GIRLS chez HBO, produite par Judd Appatow. C’est comme ça que je l’ai découverte.

Lena a approximativement mon âge. J’ai acheté son livre « Not That Kind Of Girl » quand j’étais en Nouvelle Zélande et je l’ai dévoré!

Cette femme m’inspire énormement, premièrement parce qu’elle est de la même génération que moi. Donc elle parle des problèmes de ma génération. Problèmes de couples, problèmes des femmes, de boulot, de sa place dans la société, de la difficulté à se trouver…

Dans GIRLS, tous les personnages sont névrosés à l’extrème et je me suis souvent reconnue en eux. De plus, les actrices ont de vrais corps, avec des formes, des poils et de la cellulite. Pas des corps maigrichons et parfaits sans intérêt. Ce qui m’a permis de me réconcilier avec le mien.

Lena a des formes. Elle vit avec. Son but n’est pas de maigrir. Elle est heureuse comme elle est. Elle est plus qu’à l’aise avec la nudité. Et je trouve ça très rafraichissant.

Lena est une femmes engagée. Elle a été aux cotés d’Hillary pendant la campagne américaine.

Lena est féministe. Elle défend la cause des femmes et son approche me semble cohérente. En tout cas, elle colle avec la mienne.

Pourquoi cette femme m’inspire? Parce que je me reconnais en elle. Parce que je suis admirative de son travail. Parce qu’elle touche à tout et elle le fait bien. J’aimerai avoir le culot qu’elle a. Elle n’a pas peur d’exprimer ses opinions. Et à coté de ça, quand on lit son livre, on sent bien que c’est une personne qui doute énormément, ce qui la rend humaine, plus « accessible ». Son style d’écriture m’a beaucoup inspiré quand j’ai recommencé à écrire.

La série GIRLS a été une vraie révélation pour moi. J’ai récement regardé la dernière saison et je pense même reprendre depuis le début. Le personnage principale qu’elle incarne, Hannah Horvat, est complètement tarée, pour parler en terme simple. C’est un personnage complexe et attachant, parfois exaspérant, auto centré, névrosé au possible. Ses relations amoureuses et amicales sont compliquées. Elle se pose des questions existentielles sur la vie que je me suis déja posée plusieurs fois. Elle a également ce petit coté pas comme les autres. Qui sort de l’ordinaire.

Lena Dunham incarne, pour moi, la génération des femmes d’aujourd’hui: indépendante,  créative, qui s’assume, qui s’engage, qui se bat.

Merci Lena!

giphy4

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s